Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2008-05-28T13:12:00+02:00

Généralités

Publié par julie

Un produit cosmétique (commercial ou non) est toujours composé :

 

- d’excipients, qui forment une base, un support (eau, huile, cire, émulsifiant, épaississant...) ; ils représentent toujours une grande part de la composition (~80%),

- d’agents actifs, qui confèrent les propriétés cosmétiques (vitamines, acides gras, extraits de plantes…),

- de substances auxiliaires qui stabilisent le produit (solvants, stabilisateurs, conservateurs, etc…)

- de colorants éventuellement,

- de parfums éventuellement.

 
 

L'agents actif, principal argument markéting des cosmétiques, ne représente, en général, qu'une infime proportion du produit alors que les excipients et additifs sont souvent de qualité médiocre et parfois même nocifs. Pourtant, l'industrie de la cosmétique les utilise largement car ils sont bon marché, facile à travailler et de bonne conservation.


Les substances de synthèse ne sont pas systématiquement nocives, mais par leur essence même, les ingrédients d'origine naturelle et en particulier végétale, sont moins allergènes et ont une meilleure affinité avec la peau et les cheveux.


Depuis le 1er janvier 1998, L'INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) est obligatoire. Néanmoins, cette liste des ingrédients (en général au dos du produit) est incompréhensible sans une petite explication...

Les ingrédients sont répertoriés et ordonnés selon leur concentration dans le produit. Les premiers de la liste représentent la plus grande partie (souvent l’eau). Par contre, les substances représentant moins de 1% (comme beaucoup d'agents « actifs » des produits industriels) peuvent être données dans le désordre.

 

Cependant, à moins d’être chimiste ou de parler couramment le latin, il est assez difficile de s’y retrouver dans la liste de ingrédients. Parmi les catégories suivantes, j'ai décris les substances les plus couramment utilisées dans les cosmétiques :

 

J'ai attribué des notes à chaque substance :

: substances à éviter

: substances dont l'innocuité et/ou l'efficacité n'est pas assurée

: substances à privilégier (conseillées pour la fabrication maison
        de cosmétiques)

Ces notes sont le fruit de mes recherches bibliographiques et connaissances personnelles, elles n'ont pas de valeur scientifique ou médicale. Les compléments, éventuellement contradictoires, sont les bienvenus...


Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Guide Cosmétox de Greenpeace : http://www.greenpeace.org/raw/content/france/vigitox/documents-et-liens/documents-telechargeables/guide-cosmetox.pdf.


Pour s’affranchir de toutes ces charmantes molécules syntéthico-chimico-pétrolifiques et allergo-cancerigènes (quoi, je suis extrémiste ?), 2 options s’offrent à vous :

 

 

Bien sûr, les cosmétiques maison ne font pas l’unanimité. En effet, on leur reproche :

 

- leur faible durée de conservation,

- leurs texture, parfum et couleur pas toujours aussi sexys que ceux du commerce,

- l’investissement en temps pour les concocter…

 

Cependant, si tout cela ne vous fait pas peur, voilà ce que vous y gagnerez :

 

- des produits 100% naturels et de grande qualité (à condition d’avoir choisi les ingrédients avec soin),

- des produits personnalisés (propriétés, odeur, texture…),

- des produits économiques (l’investissement en ingrédients de base est vite rentabilisé),

- des produits respectueux de l’environnement (pas de tests sur les animaux, moins d’emballages, substances biodégradables…)

 


 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog